🏛J’ai défendu, hier soir, un amendement en commission des Affaires Sociales revenant sur la taxation des « premix » à base de vin.

N’en déplaisent à certains, nous avons la même préoccupation au sujet des publics jeunes face à l’alcool, mais nous préférons l’accompagnement, la prévention, la modération, à la taxation, qui ne fait que déplacer le sujet et envoie un message négatif à une profession responsable.

Nous aurons ce débat dans l’hémicycle !

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.